Citizens of Wallonia 2023 : clôture d’une édition mémorable

Ce dimanche 12 mars s’est clôturée la 8e édition du hackathon Citizens of Wallonia. Celui-ci s’est tenu pour la 2e année consécutive à Charleroi au sein des locaux d’E6K/A6K, laboratoire du renouveau industriel et technologique.

Au cours de ces 48 h de compétition, étudiants, entreprises, professionnels de tous horizons se sont affrontés en équipes afin d’imaginer et de développer de nouveaux services citoyens.

Au total, pas moins de 108 participants ont tenté de remplir la mission qui leur avait été confiée : améliorer le quotidien des citoyens wallons grâce, entre autres, à l’Open Data, au numérique et aux technologies émergentes, mises en avant lors de cette édition 2023, telles que :

  • AR/VR/XR,
  • Jumeau Numérique ou Digital Twin,
  • Open & Shared Data.

Pour les aider dans leur mission, les participants ont pu compter sur l’œil avisé des coaches (toujours plus nombreux) et ont pu bénéficier de leurs bons conseils. Ils ont également pu assister à divers ateliers, alliant théorie et pratique, où ils ont reçu toutes les informations nécessaires à la conception de leur projet.

Dès le vendredi soir, les équipes se sont plongées dans leur projet, tous droits sortis de leur propre imagination ou répondant à l’un des challenges proposés par nos partenaires (Proximus, la RTBF, Alstom-Aisin & BeWaPP), et ont pu approfondir leurs pistes de projets grâce, notamment, à l’atelier d’idéation.

Cette édition fut marquée par le nombre de participants, constituant ainsi 19 équipes : un nombre jamais vu auparavant. De même, la qualité des projets, tous plus créatifs les uns que les autres, est à souligner. Les 10 prix annoncés ont alors été attribués à 9 équipes.

Découvrez les équipes qui se sont distinguées durant ce week-end.

1. Le projet CITY QUEST s’est démarqué par sa présentation devant le jury et a remporté le Prix du Pitch. Fab-C, FabLab Charleroi Métropole leur offre des abonnements pour leur FabLab et iMal Bruxelles des entrées pour leur exposition « The Artwork as a Living System ». Mais qu’est-ce que City Quest ? C’est une application mobile qui s’adresse aux touristes et aux locaux désireux de découvrir une ville à travers une expérience ludique.

2. Le Prix du Prototype a été remporté par OPÉRATION LAMBO. Cette plateforme web consiste à développer une solution de livraison par drone afin de transporter des éléments médicaux légers entre deux hôpitaux belges tout en prenant en compte les contraintes météorologiques, les zones de survol autorisé et les zones à forte densité de population. Ils repartent avec des entrées pour visiter le site de la RTBF à Reyers offertes par la RTBF et de délicieux chocolats Darcis offerts par FuturoCité.

3. MOBISAFE détient le Prix Data. Objectif de l’application web : détecter les anomalies dans le but de réduire les accidents liés à une infrastructure de mobilité défectueuse. Le Théâtre de L’Ancre Charleroi leur offre des places pour le spectacle Blockbuster et FuturoCité des chocolats Darcis.

4. Le Prix AR/VR/XR revient à CITY CHOICE, un site web qui amène le citoyen à prendre part aux décisions d’aménagements urbains via un système de sondage exposant les différentes propositions de futurs projets en réalité augmentée. L’équipe reçoit des entrées pour l’Escape Game Keywi de Liège et des bons d’achat d’une valeur de 50 € chacun sur le webshop de leur choix offerts par FuturoCité.

5. Faute de projet Digital Twin, le Prix dédié a été transformé en Prix AI et attribué à LEXIK ! Il s’agit d’une application mobile permettant aux citoyens d’accéder à la législation mais surtout de les aider à la comprendre et constater l’impact de son application dans la vie quotidienne. À la clé : des entrées pour un parcours de divertissement, alliant voltige, rapidité, logique et réflexion offertes par Koezio ainsi que des bons d’achat d’une valeur de 50 € chacun sur le webshop de leur choix offerts par FuturoCité.

6. Une borne interactive et immersive amenant directement l’information aux citoyens de manière ludique et engageante afin de favoriser leur inclusion dans la gouvernance de leur région, c’est l’idée du projet WALL’ON qui a reçu le Prix Expérience Utilisateur. Les membres gagnent des abonnements au FabLab offerts par Fab-C, FabLab Charleroi Métropole, des entrées pour l’exposition « The Artwork as a Living System » offertes par iMal Bruxelles et des entrées pour la visite de la RTBF à Reyers offertes par la RTBF ! Et ce n’est pas tout : ils sont invités à participer au salon Smart City Expo World Congress de Barcelone grâce à Multitel !

7. Le Prix Wallonie en Poche a été remporté par WALLOBOT, une plateforme web et une application mobile qui rend les données publiques accessibles et compréhensibles pour tous les citoyens. Ils repartent avec le référencement de leur projet sur l’application Wallonie en Poche offert par Letsgocity, ½ jour d’accompagnement méthodologique ou technologique en développement numérique selon les besoins du projet offert par CETIC, des entrées pour la visite de la RTBF à Reyers offertes par la RTBF et enfin, des chocolats Darcis offert par FuturoCité.

8. MOBEECI, une plateforme web qui permet d’améliorer la mobilité et le bien-être en ville des personnes à besoins spécifiques à l’aide d’une interface inclusive, s’est vu attribuer le Prix des Territoires Intelligents. Plusieurs récompenses : 2 entrées pour le Salon Viva Tech de Paris offertes par Digital Wallonia, des enceintes bluetooth offertes par FuturoCité ainsi qu’un abonnement all included pour chaque membre de l’équipe au coworking de Charleroi offert par Digital Station.

9. Le Prix du meilleur projet étudiant a été octroyé à TOKEN. Leurs récompenses ? des entrées offertes par East Action & Fun Center pour leur Hologate VR et des casques Razer Craquen V3 X offerts par Numeria. L’équipe s’est distinguée en proposant une WebApp qui s’adresse aux ASBL ainsi qu’aux particuliers et qui consiste à faciliter l’échange de services à travers une plateforme totalement créée pour répondre aux besoins du public concerné.

10. Et enfin, le Grand Prix Smart Region a été remporté par …. OPERATION LAMBO ! Deuxième prix pour cette équipe qui reçoit alors 2 entrées au Smart City Expo World Congress de Barcelone offertes par Digital Wallonia, des bons de réduction pour un abonnement annuel au FabLab offerts par iMal Bruxelles ainsi qu’un voucher de 3 000 € pour accompagnement technologique, business ou marketing pour une présentation lors d’un salon international offert par Multitel.

Félicitations à toutes les équipes lauréates de Citizens of Wallonia 2023 !

Qu’elles aient remporté un prix ou pas, chaque équipe ressort gagnante de la compétition et a pu vivre une expérience incroyable au travers de ces 2 jours de compétition intense.

Mais cela ne s’arrête pas là ! Toutes les applications imaginées durant le hackathon peuvent réellement contribuer au bien-être des citoyens et être davantage développées. Et de nouveau, les équipes qui souhaitent poursuivre l’aventure ne seront pas seules puisque FuturoCité et les partenaires du hackathon ont mis en place un Comité de suivi. Objectif de l’organisme : assurer la pérennité des projets en aidant les équipes notamment en termes de méthodologie, de formation aux technologies, de recherches de partenariats, etc.

Alors qu’en dites-vous ?

Vous souhaitez nous rejoindre en tant que participant ou partenaire pour l’édition 2024 ? N’hésitez pas à compléter l’un des formulaires :

Marque d’intérêt pour participer au hackathon Citizens of Wallonia 2024

Marque d’intérêt pour devenir partenaire du hackathon Citizens of Wallonia 2024

Organisé par Futurocité, Digital Wallonia avec le soutien de la Wallonie. Sponsorisé par Proximus, NRB, CGI, Letsgocity, RTBF, Sudinfo, Multitel, Technofutur TIC, Technocité, ALSTOM, Aisin Europe, BeWaPP, Microsoft, Ville de Charleroi. En partenariat avec Sambrinvest, BeCode, CETIC, Digital Station, ULB – Charleroi/campusucharleroi, Fab-C FabLab Charleroi Métropole, IGRETEC, Charleroi Entreprendre, Wallonie en poche, MIC – Meet Innovate Create, Géoportail de la Wallonie, Faculté d’Architecture et d’Urbanisme – UMONS, Université de Namur, Smart City Institute HEC Liège, Cenaero, Cepegra, Centre IFAPME de Charleroi, Aug·e, OUAT!, WOOGMA, Civadis.

Partager

L’indispensable CitOfWal Canvas

On vous l’a dit, et même promis : les organisateurs de Citizens of Wallonia mettent tout en œuvre pour vous accompagner lors de cette aventure riche et intense qu’est le hackathon. Workshops, coaching, plateformes de développement, data, … la totale ! à votre disposition pour atteindre vos objectifs.

Fort de ces 7 éditions, Citizens of Wallonia n’a de cesse d’apprendre des feed-back des participants et d’implémenter les suggestions avec créativité, pour améliorer votre expérience. C’est le cas avec l’outil développé en interne ces dernières années, le CitofWal Canvas.

Le CitofWal Canvas est l’outil indispensable – et d’ailleurs obligatoire 😉 – pour présenter son projet aux membres du jury (dès le samedi matin, cfr Agenda). En format numérique, il est composé de 8 volets qui vont vous conduire à réfléchir aux multiples aspects de votre projet, à le structurer et à faciliter la transmission et compréhension vers les coaches et membres du jury.

Le CitofWal Canvas se trouve dans l’espace Google Drive de votre équipe. Rien de plus simple : au cours du week-end, on vous demande de le compléter. Attention, il y a des délais à respecter !

Plusieurs vidéos sont disponibles afin de vous aider à le compléter. Celles-ci se trouvent dans le Drive de votre équipe, mais également sur le site et sur la page YouTube du hackathon.

Volet 1 – Composition de l’équipe

Identifiez les membres de votre équipe et leur rôle durant le week-end de sorte à vous répartir les tâches, les ateliers, etc. Ce volet nous est également indispensable pour l’organisation, nous vous demandons de scanner le QR Code disposé sur votre table et de remplir le formulaire qui y apparaît.

Vérifiez bien que tous vos coéquipiers aient renseigné leurs informations via le formulaire. Nous en avons besoin pour continuer.

Après avoir complété ce formulaire, vous recevrez par email un lien vous permettant d’accéder à l’espace Google Drive de votre équipe. Conservez-le bien, pour pouvoir avoir accès facilement à votre Drive !

Volet 2 – Idéation

Grâce à l’atelier d’idéation du vendredi soir, et après avoir bossé (une partie de) la nuit ;-), vous serez en mesure de répondre à ces questions : à quelle problématique répond votre projet de solution ? À quels besoins répond votre projet de solution ? Sachez qu’une problématique peut concerner plusieurs besoins.

Vous devez aussi vous demander à qui s’adresse votre projet. Autrement dit, quel est le profil type de votre utilisateur ? Que gagnerait-il à utiliser votre solution ? Pourquoi le ferait-il ?

Par ailleurs, on vous invite à nous faire part des questions qui ne sont pas encore résolues et des points à éclaircir.

Enfin, on vous demande de nous préciser si votre projet est issu d’un challenge, le nom que vous lui avez donné (à ce stade, vous devriez être décidés) et qui est le coach référent que vous avez choisi. Le coach référent est votre point de contact privilégié et vous accompagnera jusqu’à la fin du week-end dans la conduite de votre projet.

C’est sur base de ce volet 2 (et du volet 3, cfr ci-dessous), communiqué aux membres du jury, que vous débrieferez avec eux le samedi matin dès 10h.

Pour compléter le CitofWal Canvas, vous utiliserez l’espace Google Drive de votre équipe, accessible via le lien reçu par email lorsque vous aurez complété le formulaire du volet 1. C’est très simple : vous pouvez compléter directement le Canvas sur Google Slides et le jury le consultera.

Volet 3 – Périmètre du projet

Une fois que vous aurez défini l’idée de votre projet de solution à l’aide du volet 2, vous réfléchirez aux questions posées dans le volet 3 qui permettent de définir le périmètre de votre projet de solution. Vous y décrirez le service/la solution que vous proposez pour répondre à la problématique de départ (identifiée dans le volet 2). !!! Cela ne concerne pas encore les technologies utilisées.

Il est aussi nécessaire de réfléchir à vos concurrents : une solution similaire à la vôtre existe-t-elle déjà ? En quoi votre service se démarque-t-il ? Vous définirez également le choix du support et vos ressources, le tout sans oublier l’aspect sociétal de votre solution et la façon dont vous impliquez les citoyens.

Tout comme pour le volet 2, répondez aux questions du volet 3 sur Google Slides.

Les volets 2 et 3 doivent être complétés au plus tard samedi matin à 9h30. Dès ce moment, les membres du jury les consulteront. C’est sur cette base que vous débrieferez avec eux le samedi matin dès 10h. Cette rencontre avec les membres du jury se veut une discussion constructive autour de votre idée de projet, pour vous prodiguer conseils et pistes de développement, en toute bienveillance. Aucune cotation à l’issue de cette entrevue, mais la certitude que le jury comprendra votre projet ! Car il faut bien l’avouer, 4 minutes de pitch en fin de parcours c’est très court ! Alors autant prendre un peu d’avance.

Si vous rencontrez un problème, vous pouvez télécharger le CitofWal Canvas, le compléter sur votre ordinateur et le redéposer sur le Drive, nommé comme suit : Citofwal_Canvas_EquipeX_v2-3 (X pour votre n° d’équipe et 2-3 pour le n° de volet). Sachez néanmoins que compléter directement le Canvas via Google Slides reste la méthode recommandée.

Volet 4 – Caractéristiques du projet

Ce volet permet aux coaches et membres du jury de mettre en perspective votre projet. Premièrement, en prenant connaissance des fonctionnalités que vous comptez développer. C’est le premier point !

Ensuite, vous devrez décrire la forme que prendra votre prototype à l’issue du week-end. Sera-t-il présenté sous forme de code ? Fournirez-vous des mockup ? Attention, on parle bien ici du prototype de votre projet, et non du produit fini dans l’idéal.

En troisième lieu, il vous est demandé de préciser ce que vous comptez mettre en place pour rendre votre service agréable pour l’utilisateur ou l’utilisatrice. Sera-t-il plaisant, attrayant pour l’utilisateur ? Comment comptez-vous lui faire vivre une expérience agréable ? Au-delà de l’utilisabilité de votre solution, que comptez-vous mettre en place pour générer un plaisir d’utilisation ou de la satisfaction ?

Pour terminer, le service que vous comptez développer engendre-t-il un coût ou bénéfice ? On vous précise ici qu’un service public, par exemple, engendre un coût financier mais un bénéfice pour la société. Un service privé quant à lui est destiné à engendrer un bénéfice financier. Alors, comment vous situez-vous par rapport à cela ?

Le volet 4 est à compléter sur Google Slides via votre espace Google Drive, pour samedi à 19h au plus tard.

Attention, si vous rencontrez un problème et que vous souhaitez uploader votre CitofWal Canvas complété sur votre ordinateur, n’oubliez pas la nomenclature : Citofwal_Canvas_EquipeX_v4 ! On vous rappelle qu’on préfère Google Slides.

Volet 5 – Focus sur les Données

Ce cinquième volet concerne les données que vous utilisez pour développer votre solution/service. Est-ce que ces données sont ouvertes, partagées, générées ou simulées ? Comment les utilisez-vous ? Ces informations sont importantes pour le jury technique qui évaluera l’opportunité de leur utilisation, entre autres. Ce volet attire également votre attention sur les aspects sécurité et respect de la vie privée des utilisateurs.

Notez que les volets 5 et 6 Technologies du prototype (ci-dessous) vont de pair pour évaluer votre prototype.

Volet 6 – Technologies du prototype

Ce volet comprend les technologies de votre prototype. D’abord, quel support avez-vous choisi ? S’agit-il d’une application mobile ? D’une plateforme web, d’un mockup ? Ou d’autre chose ?

Ensuite, quelles fonctionnalités sont-elles incluses dans le prototype ? Lesquelles sont envisagées dans le cadre d’un développement dans le futur ?

Finalement, quels dispositifs techniques sont-ils mis en œuvre ? Vous disposez également d’une checklist pour vous aider.

Vos réponses aux questions sur les technologies utilisées vont permettre aux membres du jury technique de cerner rapidement le prototype et gagner du temps pour l’évaluation. Le timing est serré hein ! ce n’est pas vous qui direz le contraire. 😉

Donc, cordial rappel : volets 5 et 6 à compléter sur Google slides pour le dimanche à 8h30 au plus tard, de sorte que le jury technique y ait accès pour son passage dans les équipes dimanche dès 9h pour la démo de votre prototype.

En cas de problème, vous pouvez télécharger le CitofWal Canvas, le compléter sur votre ordinateur et le redéposer sur le Drive, nommé comme suit Citofwal_Canvas_EquipeX_v5-6 (X pour votre n° d’équipe et 5-6 pour le n° de volet).

Volet 7 – Résumé de votre projet

Ce septième volet a pour objectif de résumer votre projet en une seule et unique phrase. Cette phrase doit pouvoir répondre à ces 5 questions : 

  • Quel est le nom du projet ?
  • A quelle problématique le projet répond-il ?
  • Quel est le service/la solution proposé(e) ?
  • A qui s’adresse-t-il ? (Vous devez donc préciser qui est votre public cible)
  • Quel est le support ? Est-ce une application mobile ? Une plateforme web ou autre chose ?

Le volet 7 est à compléter sur Google Slides via votre espace Google Drive pour dimanche à 8h30 au plus tard.

Si vous rencontrez un problème et que vous souhaitez uploader votre Citofwal Canvas complété sur votre ordinateur, n’oubliez pas la nomenclature suivante : Citofwal_Canvas_EquipeX_v7 ! (X pour votre numéro d’équipe et v7 pour le volet 7).

Volet 8 – Poursuite post-hackathon

Vous avez tant donné pour créer un projet sensé, intelligent, et vous avez apprécié l’expérience ? Vous croyez tant en votre solution que vous souhaitez poursuivre au-delà du week-end ? Alors, en fin de week-end ou même plus tard, complétez le volet 8 en cochant la rapide checklist. Comme annoncé, FuturoCité et ses partenaires se constituent en comité de suivi pour continuer à accompagner les équipes au-delà de la compétition, pour aller ensemble vers du concret et on l’espère, une success story !

En conclusion, vous l’aurez compris en l’utilisant, ce Citofwal Canvas est une mine d’informations structurées qui vous permet de décrire votre projet facilement et rapidement, et de ne rien oublier ! Il reprend toutes les facettes du projet sur lesquelles vous serez évalués par les membres du jury. À ce titre, nous vous invitons à prendre connaissance des critères d’évaluation dans le règlement sur ce même site web.

Organisé par Futurocité, Digital Wallonia avec le soutien de la Wallonie. Sponsorisé par Proximus, NRB, CGI, Letsgocity, RTBF, Sudinfo, Multitel, Technofutur TIC, Technocité, ALSTOM, Aisin Europe, BeWaPP, Microsoft, Ville de Charleroi. En partenariat avec Sambrinvest, BeCode, CETIC, Digital Station, ULB – Charleroi/campusucharleroi, Fab-C FabLab Charleroi Métropole, IGRETEC, Charleroi Entreprendre, Wallonie en poche, MIC – Meet Innovate Create, Géoportail de la Wallonie, Faculté d’Architecture et d’Urbanisme – UMONS, Université de Namur, Smart City Institute HEC Liège, Cenaero, Cepegra, Centre IFAPME de Charleroi, Aug·e, OUAT!, WOOGMA, Civadis.

Vidéos CitofWal Canvas

Volet 8

Partager

Outils & Technologies pour ces 48 h

Quelques outils et technologies pour vous accompagner tout au long du week-end

(Ré)inventer la ville de demain en créant des services innovants pour les citoyens wallons est l’objectif de ce week-end.

Pendant 48 h, vous tenterez de remplir cet objectif et proposerez votre propre service. Coaches, formations, outils, données… sont autant de ressources mises à votre disposition pour y parvenir (Ressources pour réussir votre hackathon & Et les données dans tout ça ?). Mais pas que…

De nombreux partenaires vont mettre en avant certaines technologies innovantes et vous exposer les bienfaits de ces technologies : Quelles sont ces technologies ? Qu’apportent-elles ? En quoi sont-elles différentes ? Pourquoi les utiliser ? Comment les utiliser ? … sont bon nombre de questions que vous vous posez et auxquelles vous aurez une réponse, soit dans l’article, soit lors de la compétition.

Avant ça, petit retour sur le concept de Smart Cities pour comprendre l’importance de ces technologies.

Zoom sur les Smart Cities

Les Smart Cities ou Villes Intelligentes sont des villes qui utilisent les technologies de l’information et les données pour améliorer la qualité de vie de ses habitants. Outre le fait d’être ultra connectées, les villes intelligentes intègrent une dimension environnementale à leur fonctionnement : ces villes se veulent durables.

Pourquoi la conception de ces villes ? Car de plus en plus d’individus vivent en ville. Aujourd’hui, cela représente 50 % de la population mondiale mais ce pourcentage passera à 70 % en 2050. Cette augmentation de la population se caractérise par des problèmes de mobilité, environnementaux, économiques, sociétaux… Il convient donc de prendre des mesures pour préserver et optimiser les ressources et l’organisation de ces territoires.

L’utilisation des nouvelles technologies est une solution pour répondre aux problèmes soulevés, dont les technologies émergentes telles que :

  • Technologies immersives (AR/VR/XR),
  • Jumeau Numérique ou Digital Twin,
  • Open & Shared Data.

On ne vous laisse pas sans réponses à vos questions concernant ces technologies : tout est dit dans le point suivant.

Technologies émergentes

Technologies immersives

Les technologies immersives, cela vous dit quelque chose, mais quoi exactement ? Pas de panique, on a fait les recherches pour vous.

Le terme de technologies immersives n’est pas vraiment récent : ces technologies existent depuis plusieurs années mais n’étaient applicables que dans certains domaines tels que le secteur industriel, l’armée, le secteur de la recherche, et bien sûr dans les jeux vidéo.

Aujourd’hui, celles-ci sont apparues plus largement dans d’autres domaines grâce, notamment, au développement des casques de réalité virtuelle grand public.

Pour résumer, les technologies immersives rassemblent l’ensemble des technologies visant à mettre en situation une personne dans un environnement numérique et avec lequel il peut interagir. Ces interactions utilisent les capacités sensorielles et motrices de l’utilisateur.

Ces technologies regroupent la réalité virtuelle, la réalité augmentée, la réalité mixte et les vidéos 360°. Celles-ci permettent justement l’immersion visuelle.

Technologies immersives et réalité étendue (XR)

La réalité étendue (autrement dit XR pour eXtended Reality) désigne les technologies qui permettent de créer des environnements et des objets générés par ordinateur. C’est le regroupement de la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR) et la réalité mixte (MR).

  • Réalité virtuelle : immerger totalement l’utilisateur dans un environnement virtuel, créé de toutes pièces en 3D ou à partir de prises de vues réelles à 360°, grâce à un casque VR par exemple
  • Réalité augmentée : superposer des informations virtuelles (contenus numériques type 3D) sur l’environnement réel pour créer une réalité enrichie à interagir avec le monde réel et le contenu numérique augmenté, grâce à un smartphone ou à une tablette par exemple
  • Réalité mixte : associer l’environnement réel à des contenus numériques (existence des 2 environnements et interaction entre eux), grâce à un casque MR ou à des lunettes spécialisées par exemple

A quoi ça sert ?

Ce marché de technologies immersives s’ouvre vers de nouveaux clients et usages. Le grand public est concerné, entre autres, par les jeux vidéo et les visites culturelles en VR. Mais de plus en plus de projets envisagent d’utiliser ces technologies immersives dans d’autres secteurs et pour d’autres pratiques, comme dans le domaine médical et sécuritaire. L’augmentation de l’efficacité, de la productivité et de la sécurité sont autant de bénéfices opérationnels de ces technologies.

Partenaire

Ces technologies immersives seront davantage mises en avant par Cepegra, un centre de compétence spécialisé dans la communication digitale et multimédia.

Lors de ce hackathon, un XRlab sera installé. Un « XR Lab » est un lieu dédié à l’expérimentation et la recherche en matière de technologies AR/VR. L’XR Lab sera ainsi doté d’équipements de pointe et d’un espace sécurisé permettant leur utilisation dans un cadre optimal.

Sur place, vous pourrez enfiler un casque VR vous permettant d’être immergés dans une réalité virtuelle.

Vous pourrez également tester le tapis roulant lié à un casque VR : cela vous permettra de marcher (ou courir) sur place afin de vous déplacer dans la réalité virtuelle de façon réaliste.

Enfin, vous pourrez passer la combinaison HoloSuit : cette combinaison intégrale dédiée à la réalité virtuelle permet un suivi très fin des mouvements de l’intégralité du corps tout en offrant un retour haptique pour ressentir des sensations directement sur le corps.

Avec ce XR Lab, vous pourrez vous rendre compte de toutes ces technologies et percevoir le monde autrement avec ces différents outils. Vous recevrez alors quantité d’informations.

Outre Cepegra avec le XR Lab, trois autres partenaires mettront ces technologies en avant. Il s’agit de MIC-Meet Innovate and Create, Technocité et Microsoft.

MIC-Meet Innovate and Create est une asbl supportée par le privé (Microsoft et Proximus) et le public (Digital Wallonia). Sa mission est de booster l’économie numérique wallonne en aidant les entreprises à se digitaliser et d’animer la communauté des développeurs wallons.

Technocité est un centre de compétences spécialisé dans 2 domaines d’activité sectorielle : les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et les Industries Culturelles et Créatives (ICC).

Microsoft est une multinationale informatique et micro-informatique américaine dont l’activité principale consiste à développer et vendre des systèmes d’exploitation, des logiciels et des produits matériels dérivés. Ses engagements : soutenir une croissance économique inclusive, protéger les droits fondamentaux, créer un avenir durable et gagner la confiance.

Jumeau Numérique ou Digital Twin

Autre technologie émergente mise en avant lors de ce hackathon : le Jumeau Numérique. Vous n’en avez jamais entendu parler ? On vous en dit plus dans cette partie.

Un Jumeau Numérique (aussi appelé Digital Twin) est une réplique virtuelle d’un objet physique, d’un bâtiment ou même d’une ville entière. Cet objet physique, par exemple une éolienne, est équipé de divers capteurs liés à des domaines vitaux de sa fonctionnalité. Ces capteurs produisent des données sur différents aspects des performances de l’objet physique (ex. production d’énergie, température, conditions météorologiques…). Par la suite, ces données sont transmises à un système de traitement et appliquées à la copie numérique.

Pour autant qu’il soit le plus fidèle possible à l’objet physique, le modèle virtuel va pouvoir être utilisé, en se basant sur les données collectées, pour effectuer des simulations, étudier des problèmes de performance et apporter des améliorations possibles… L’objectif est de générer des informations précieuses, qui peuvent ensuite être appliquées à l’objet physique original.

Il existe différents types de jumeaux numériques qui dépendent du niveau d’agrandissement du produit : jumeaux de composants (ou de pièces), jumeaux d’actifs, jumeaux de systèmes (ou d’unités) et jumeaux de processus.

A quoi ça sert ?

Les Jumeaux Numériques sont utilisés dans de nombreux domaines, comme le secteur de la santé, le secteur automobile ou le secteur de l’industrie.

Cependant, les jumeaux numériques de villes sont devenus des projets emblématiques de la Smart City. Des capteurs placés dans un bâtiment ou un quartier permettent de recueillir de nombreuses données environnementales et de visualiser ou simuler différents flux ou comportements dans cet environnement, en matière par exemple de dépenses énergétiques, de bruit ou de mobilité.

Bien que cette explication sur le Jumeau Numérique soit succincte, cela vous a permis d’avoir un aperçu de cette technologie émergente.

Partenaires

Pour vous accompagner dans votre projet tout au long du week-end, quatre de nos partenaires vous informerons sur cette technologie émergente.

OUAT ! est une entreprise qui a pour mission de faciliter la transformation numérique de l’industrie des sciences de la vie. Ils ont développé une plateforme web, HakoBio, permettant aux utilisateurs de concevoir le jumeau numérique 3D des laboratoires et environnements de production.

Cenaero est un centre de recherche appliquée privé qui fournit aux entreprises engagées dans un processus d’innovation technologique des méthodes et des outils de simulation numérique pour inventer et concevoir des produits plus compétitifs.

Aug·e a mis en place une plate-forme logicielle qui fait le pont technologique entre les données et l’énergie, et qui constitue ainsi la base de tout un arsenal de solutions énergétiques durables et innovantes qui permettent à tous de vivre plus intelligent, plus vert, plus confortablement et à moindre coût.

Microsoft qui, en plus du Jumeau Numérique, met en avant les technologies immersives.

Open & Shared Data

Dernières technologies émergentes mises en avant lors de ce hackathon : les technologies qui permettent de valoriser les données du territoire. Pas de projet Smart sans données ! On vous explique pourquoi ci-après.

L’essence des Smart Cities réside dans les données collectées sur le territoire, par exemple par les villes et communes. Ces données vont alors être utilisées pour créer des services d’intérêt public de manière à faciliter le quotidien des citoyens. Ces données sont relatives à différents domaines : mobilité, géographie, culture, tourisme, environnement, énergie, population…

Les données ouvertes (ou Open Data) sont des données d’intérêt public accessibles à tout le monde et qui peuvent être exploitées, réutilisées et partagées librement. Elles proviennent de n’importe quelle source et portent sur n’importe quel sujet : horaires de bus ou de trains, chiffres de fréquentation touristique, cartes, statistiques… Chacun peut proposer des données sous licence ouverte pour un usage gratuit afin que le public en tire un bénéfice. Mais la plupart du temps, ces données ouvertes émanent du gouvernement et du secteur public.

En Belgique, plusieurs portails mettent à disposition des individus ces données : portail Open Data officiel de la Wallonie et de la fédération Wallonie-Bruxelles, portail Open Data d’Infrabel…

À quoi ça sert ?

Les Open Data constituent une précieuse ressource. Celles-ci peuvent être utiles dans de nombreux secteurs, à divers groupes de personnes et autres organisations.

Mettre ces données à disposition des individus permet d’améliorer la qualité et la performance des services publics, mais également les relations entre les citoyens et ces services publics.

Par ailleurs, la mise en ligne de ces données permet d’améliorer l’image du territoire, en le rendant plus attractif, et favorise la création de nouveaux services. Trouver une place de stationnement libre sur son smartphone, repérer un hot spot Wifi gratuit, connaître la consommation d’énergie en temps réel d’un logement, détecter des fuites d’eau… sont autant de nouveaux services qui reposent sur les données.

Notre partenaire Proximus donnera aux participants l’opportunité d’utiliser leurs données mesurant les déplacements de foules en temps réel (Real Time Crowd management) durant tout le hackathon. Ces données peuvent être particulièrement utiles pour des projets de mobilité, de sécurité ou dans le secteur événementiel. S’agissant de données partagées par un acteur sous conditions non ouvertes, nous parlons dans ce cas de Shared Data. 

Le défi durant le hackathon sera d’utiliser au mieux les différentes technologies de traitement de données (visualisations, intelligence artificielle, …) pour valoriser au mieux les données du territoire (Open Data, Shared Data, données récoltées grâce à de l’IoT, données crowdsourcées, …) au-travers d’un projet qui a un réel impact sociétal.

Partenaires

Pour vous informer sur cette technologie particulière, rien de mieux que des personnes spécialisées dans le domaine : nos partenaires BeWapp, Alstom, Aisin Europe, RTBF, Proximus, Letsgocity et FuturoCité.

BeWapp est un organisme agissant en Wallonie pour améliorer la propreté publique en développant des actions visant à réduire la présence de déchets sauvages et de dépôts clandestins.

Alstom, multinationale spécialisée dans le secteur des transports, développe et commercialise des solutions de mobilité qui constituent des fondations durables pour l’avenir du transport.

Aisin Europe est une entreprise présente dans le secteur de l’industrie automobile. Elle a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et d’aider à résoudre les problèmes sociaux et environnementaux en proposant des solutions concrètes.

La RTBF est une entreprise publique autonome à caractère culturel. Elle est active en télévision, en radio, sur le web et les réseaux sociaux. 3 missions : informer de façon pluraliste et indépendante, divertir par la promotion de la culture et éduquer par le décryptage du monde qui nous entoure.

Le Groupe Proximus est un fournisseur de services digitaux et de solutions de communication, actif sur les marchés belge et international. Pionnière de l’innovation ICT, Proximus offre des solutions intégrées basées sur l’IoT, les data analytics, le cloud et la sécurité.

Letsgocity est spécialisé dans les Nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information et a de l’expérience dans les domaines des applications mobiles, sites internet et solutions smart.

FuturoCité est un centre d’innovation qui permet aux villes, communes et administrations wallonnes d’appréhender et d’intégrer dans leurs stratégies d’évolution les concepts liés à l’intelligence territoriale, en particulier la gouvernance de la donnée et l’Open Data, au cœur de la transformation d’une commune en « Smart City ».

FabLab

Tout au long du week-end, vous pourrez accéder à un FabLab.

Qu’es-ce que c’est ? Le terme Fablab est la contraction des mots anglais « Fabrication » et « Laboratory », traduction : laboratoire de fabrication.

Un Fablab est un atelier de fabrication numérique. Il s’agit d’un lieu ouvert à des personnes qui ont des idées et des projets et qui souhaitent les formaliser au stade de prototype. Des machines sont alors mises à leur disposition pour les aider à lancer leurs projets. Parmi ces machines, on retrouve notamment des imprimantes 3D ou des outils de découpe d’une grande précision (ex. découpeuse laser & découpeuse vinyl).

Au sein de ce FabLab, vous pourrez partager votre expérience, votre savoir et faire part de vos idées tout en acquérant de nouvelles compétences/connaissances auprès des participants et des coaches.

Cet atelier est proposé par Fab-C, Fablab Charleroi Métropole, qui est un service de l’ULB dans le cadre du Hub Créatif Charleroi Métropole.

Trousse à outils

Outre tous les ateliers organisés par nos partenaires & sponsors, le CETIC fera des démos et proposera des outils à utiliser durant le week-end.

  • Démo SecuRover
  • Hub-C

Le CETIC aide les entreprises qui développent logiciels et outils informatiques à intégrer plus rapidement les technologies émergentes prometteuses dans leurs nouveaux produits, processus ou services, leur permettant d’innover plus vite, de réduire les risques, de rester compétitif dans leur marché et d’en développer de nouveaux.

Démo SecuRover

Objectif : sécuriser le développement et l’opération de systèmes autonomes

Comment répondre aux besoins toujours croissants de rapidité, de qualité et de sécurité dans le cycle de vie des systèmes IT ? Cette démonstration illustre l’approche DevSecOps qui combine des techniques d’automatisation et d’observabilité pour réduire les risques de sécurité lors de la mise à jour de robots.

Cette démo sera prévue le samedi 11/03 en matinée et sera en accès libre.

Hub-C

Réalisée par les experts du CETIC pour le Hub créatif Charleroi Métropole, la trousse à outils est un référentiel de tutoriels et fiches didactiques pour accompagner les entreprises et porteurs de projets dans leur transformation numérique et démarche d’innovation. Cette présentation de la boite à outils se fera tout au long de la journée du samedi 11/03.

Vous voilà maintenant bien informés sur les différentes technologies possibles, sur les outils à votre disposition et sur les partenaires qui mettent en avant ces technologies/outils.

Votre projet devra reposer sur l’une de ces technologies. Alors, vous avez fait votre choix ?

Besoin de plus d’informations ? Consultez le site internet du hackathon : https://citizenofwallonia.maisonbienvu.net/

Organisé par Futurocité, Digital Wallonia avec le soutien de la Wallonie. Sponsorisé par Proximus, NRB, CGI, Letsgocity, RTBF, Sudinfo, Multitel, Technofutur TIC, Technocité, ALSTOM, Aisin Europe, BeWaPP, Microsoft, Ville de Charleroi. En partenariat avec Sambrinvest, BeCode, CETIC, Digital Station, ULB – Charleroi/campusucharleroi, Fab-C FabLab Charleroi Métropole, IGRETEC, Charleroi Entreprendre, Wallonie en poche, MIC – Meet Innovate Create, Géoportail de la Wallonie, Faculté d’Architecture et d’Urbanisme – UMONS, Université de Namur, Smart City Institute HEC Liège, Cenaero, Cepegra, Centre IFAPME de Charleroi, Aug·e, OUAT!, WOOGMA, Civadis.

Partager

Et les données dans tout ça ?

Vous voilà inscrits : vous avez peut-être une équipe et/ou peut-être une idée de projet. Vous êtes prêts à proposer et à développer un service qui se veut innovant et attractif pour améliorer le quotidien des citoyens wallons.

Pour y parvenir, vous ne serez bien évidemment pas seuls : lisez notre article Ressources pour réussir votre hackathon, tout est dit !

Outre les conseils des coaches et les formations suivies, vous aurez besoin de données pour y parvenir. Eh oui, les données sont l’essence même de la Smart City ! Celles-ci sont indispensables à votre projet pour le valider : pas de données utilisées, pas de projet approuvé. N’oubliez d’ailleurs pas d’aller consulter le règlement, il vous sera d’une grande aide.

Pas de panique, la plupart des données dont vous aurez besoin existent et seront mises à votre disposition : aussi bien des données réelles que des données simulées.

Données identifiées dans les challenges

Vous pouvez venir avec votre propre projet ou bien tenter de relever l’un des challenges lancés par les sponsors de l’évènement. Et pour ce faire, ils mettront à votre disposition – parfois spécialement pour le hackathon – les données utiles ! Celles-ci vous seront détaillées durant les ateliers de cadrage par thématique le vendredi soir.

Outre les données des sponsors, vous avez déjà accès à pléthore de data en libres accès, c’est ça l’Open Data ! Grâce à ces dernières, vous pourrez peut-être enrichir davantage votre projet.

Plateformes Open Data

Ces dernières années, de nombreux portails publics d’open data se sont fait jour. Ces portails regroupent des données relatives à la mobilité, à l’aménagement du territoire, à l’environnement, au tourisme, à la culture, à l’emploi, à la législation… Vous y trouverez tout le nécessaire pour créer votre nouveau service et ainsi répondre à la problématique posée.

Le portail open data officiel ODWB regroupe plus de 600 jeux de données disponibles dans divers formats pouvant être visualisés, téléchargés ou réutilisés. Il s’agit des données ouvertes des services publics de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le gouvernement fédéral met également à disposition plus de 10 000 jeux de données relatifs à de nombreuses thématiques.

Certaines villes wallonnes mettent à disposition de tous une série d’informations d’intérêt général et ouvrent leurs données sur leur propre portail ou site web. C’est le cas notamment de Namur ou Liège.

La plateforme Opendatasoft est accessible à tous et de nombreux jeux de données (+ 30 000) sont ouverts et prêts à être utilisés.

De plus, le portail Open Data d’Infrabel regroupe toutes leurs données publiques recueillies ou produits dans le cadre de ses activités : points opérationnels du réseau, incidents les plus importants en termes d’impact sur la ponctualité, liste et position géographique des voies principales…

Transportdata.be est le point d’accès national pour les données du transport de personnes, et ce pour chaque mode de transport. L’objectif de cette plateforme est de faciliter leur réutilisation par des tiers. Vous pourrez notamment parcourir les différents jeux de données et les services enregistrés en utilisant des mots-clés et/ou des filtres.

SPW Géoportail

Le Géoportail de Wallonie est la porte d’entrée vers toute l’information géographique wallonne.

Il regroupe toutes les cartes et toutes les données géographiques publiques wallonnes au service de tous : citoyens, administrations, communauté géomatique…

Envie d’en savoir plus ? Regardez cette courte vidéo d’animation présentant le portail : Ouvrez le Géoportail de la Wallonie ! – YouTube et surtout, participez à l’atelier dispensé par l’équipe du Géoportail le samedi 11/03 à 11 h 15.

Proximus – Realtime Crowd Management

Realtime Crowd Management est une solution Proximus Analytics.

Cet outil mesure l’intensité d’un évènement, d’une manifestation ou d’un rassemblement. Il fournit des informations en temps réel, à savoir minute par minute, sur le nombre de personnes présentes dans une zone donnée. Cela permet de savoir où se trouvent les grands groupes, à quel moment et vers quels endroits ils se déplacent.

Les données de localisation sont collectées lorsque les téléphones mobiles des utilisateurs bornent sur une antenne du réseau Proximus, y compris les visiteurs étrangers.

Besoin de plus d’informations ? Cliquez sur le lien ci-après et téléchargez la brochure explicative. Proximus Analytics – Big data – Données de localisation | Proximus et participez à l’atelier le samedi 11/03 à 10 h.

CETIC

Open Food Facts est une base de données de produits alimentaires créée par tous et pour tous. Celle-ci répertorie toutes les informations nécessaires pour aider les utilisateurs à faire de meilleurs choix alimentaires : ingrédients, allergènes, composition nutritionnelle… Le CETIC a effectué un travail de consolidation de ces données. OpenFoodFacts augmenté est disponible sur Github.

Par ailleurs, le CETIC est à l’origine du Tsimulus présenté un peu plus bas dans l’article.

Données touristiques PIVOT

La base de données Pivot est une base de données des offres touristiques en Wallonie. Il s’agit d’un outil qui permet de mutualiser l’ensemble de l’information touristique wallonne et la mise en place d’une plateforme de collaboration entre les opérateurs touristiques, mais aussi d’organiser une distribution large de l’information indépendante de différentes formes ou outils de présentation.

Pivot/Web 4 offre de multiples services.

  • Recherche de données
  • Export des données en format colonne
  • Téléchargement d’images et de pictogrammes

Vous pouvez consulter les informations nécessaires ainsi que la documentation du flux sur l’adresse suivante : Flux de données (tourismewallonie.be)

Vous pouvez obtenir une clé d’identification donnant accès au service dès maintenant et jusqu’à 3 mois après la compétition à l’accueil lors de la compétition. Concernant l’utilisation de cette clé, vous pouvez consulter ce dossier pivot-ws-services.

Copernicus

Copernicus est un programme de l’Union européenne qui collecte et restitue des données actualisées de manière continue portant sur l’état de la Terre, et ce grâce à de nombreux satellites effectuant des millions d’observations quotidiennes et à un réseau mondial de capteurs terrestres, aériens et marins. À l’heure actuelle, Copernicus est considéré comme le plus grand fournisseur de données spatiales au monde.

De nombreuses données et informations sont mises à votre disposition de manière complète, ouverte et gratuite. Passez alors par les plateformes DIAS ou les plateformes d’accès aux données classiques pour accéder aux services de données et d’informations de Copernicus.

Our World in Data

Our World in Data est une publication en ligne qui présente des recherches empiriques et des données sur l’évolution des conditions de vie dans le monde.

Autres sources de données

Outre ces plateformes de données ouvertes, vous pourrez consulter d’autres sources d’informations et de données accessibles en ligne et laissées en libre accès sur Internet.

Voici une liste non exhaustive de portails où trouver des jeux de données autres que ceux cités ci-dessus.

Tsimulus : outil de simulateur de données

TSimulus est un outil qui permet de simuler des données, sous forme de séries temporelles, de manière réaliste.

Une série chronologique (ou série temporelle) n’est rien d’autre qu’une séquence ordonnée de points dans le temps, chacun d’entre eux étant associé à une valeur au maximum. Ces séries chronologiques peuvent être évaluées à tout moment et sont utilisées dans diverses domaines : industrie, économie, démographie, prévisions météorologiques…

Alors que les générateurs de nombres aléatoires peuvent facilement être utilisés pour produire des séquences de nombres non apparentés (ou au moins difficilement prévisibles), générer des séquences de nombres qui semblent respecter certains modèles est également intéressant dans de nombreuses circonstances, y compris l’acquisition de simulations de données dans les domaines évoqués.

Afin de réaliser des séries chronologiques réalistes, un bruit convaincant doit généralement être ajouté suivant certains patterns spécifiques.

Le projet TSimulus fournit des outils pour spécifier la forme d’une série chronologique (modèles généraux, cycles, importance du bruit ajouté, etc.) et convertir cette spécification en séries de données chronologiques.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter ce site : Tsimulus : un générateur de séries chronologiques réalistes open source | Trousses à outils (hub-charleroi.be)

Tous ces outils vont vous permettre d’avoir les données et les informations nécessaires pour concrétiser votre projet. Alors rassurés ?

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter le site internet du hackathon : https://citizenofwallonia.maisonbienvu.net/

Organisé par Futurocité, Digital Wallonia avec le soutien de la Wallonie. Sponsorisé par Proximus, NRB, CGI, Letsgocity, RTBF, Sudinfo, Multitel, Technofutur TIC, Technocité, ALSTOM, Aisin Europe, BeWaPP, Microsoft, Ville de Charleroi. En partenariat avec Sambrinvest, BeCode, CETIC, Digital Station, ULB – Charleroi/campusucharleroi, Fab-C FabLab Charleroi Métropole, IGRETEC, Charleroi Entreprendre, Wallonie en poche, MIC – Meet Innovate Create, Géoportail de la Wallonie, Faculté d’Architecture et d’Urbanisme – UMONS, Université de Namur, Smart City Institute HEC Liège, Cenaero, Cepegra, Centre IFAPME de Charleroi, Aug·e, OUAT!, WOOGMA, Civadis

Partager

Citizens of Wallonia, un hackathon ouvert à tous

Vous l’aurez compris à la lecture de notre article « Citizens of Wallonia, c’est quoi? c’est comment?? » notre hackathon stimule et accompagne la participation citoyenne en vue de développer de nouveaux usages grâce, entre autres, à l’open data et au numérique.

Si vous vous interrogez sur votre participation à un tel événement, sachez que – comme son nom l’indique – le hackathon Citizens of Wallonia s’adresse à tous les citoyens: que vous soyez étudiants, entrepreneurs, développeurs, « makers », employé des secteurs publics, responsables des villes…débutants ou professionnels, votre motivation et votre implication sont les seuls (pré)requis pour construire les villes de demain.  En effet, qui de mieux que les citoyens pour proposer des idées permettant à nos communes wallonnes de solutionner leurs problématiques et d’améliorer le quotidien en ville?

Et les thématiques sur lesquelles agir sont variées: participation citoyenne, mobilité, environnement, sécurité, …que ce soit en milieu rural ou urbain.

Dès que votre idée de projet de service résout une problématique citoyenne ou facilite le quotidien des administrations, villes et communes wallonnes en utilisant des données, il s’agit d’un projet Smart City naissant.

Si vous avez un projet de service mais que vous n’avez pas d’équipiers compétents en développement
Pas de problème !  Citizens of Wallonia vous aidera, en amont du hackathon, à constituer ou rejoindre une équipe dotée des compétences nécessaires pour concourir. Vous pouvez vous inscrire individuellement et indiquer que vous cherchez d’autres talents pour composer une équipe. Ou contacter directement [email protected].

Si vous avez des équipiers mais que vous n’avez pas de projet de service
Vous avez envie de participer à la compétition mais sans projet clair et précis ? Vous voulez mettre vos services au profit d’un projet qui vous séduira ?  Pour cela, Citizens of Wallonia fait la part belle aux rencontres. Des « porteurs d’idées » cherchent également à compléter leur team avec des personnes compétentes et volontaires !

Par ailleurs, des challenges vous seront proposés par plusieurs partenaires exposant des problématiques urbaines et rurales relatives aux thématiques mises en avant cette année (mobilité, environnement/énergie, transparence de l’action publique, bien-être, ville solidaire et inclusive…) et suggérant des solutions pour y remédier. Ces challenges seront connus à l’avance ! Inscrivez-vous à notre newsletter sur citizensofwallonia.be pour en prendre connaissance.

Alors qu’attendez-vous? Le hackathon Citizens of Wallonia est l’occasion idéale:

  • de soumettre un projet et de rassembler des développeurs pour le réaliser,
  • de mettre ses talents de développeur au profit des Smart Cities, même sans idée,
  • d’accéder à une plateforme de dialogue pour les citoyens et les instances publiques,
  • de faire un premier pas dans le démarrage d’une Start-Up.

Sans oublier, la richesse de l’expérience qui apporte ou renforce l’esprit d’entreprendre, l’esprit d’équipe, apprend à gérer le stress, permet de mettre en application les connaissances acquises, de valoriser les idées et les talents et de rencontrer de potentiels employeurs!

Vous êtes entrepreneur/en entreprise? Participer au concours est l’opportunité de mettre en avant vos outils, votre savoir-faire, votre expérience et votre marque. Et de contribuer ainsi à la construction de territoires meilleurs dans lesquels le quotidien des villes et/ou des citoyens est facilité.  C’est ce qu’a fait Technobel en développant un prototype de poubelle connectée lors du hackathon Citizens of Wallonia 2016, projet qui est aujourd’hui piloté à grande échelle sur 4 communes avec plus de 500 poubelles, dans l’attente d’être déployé sur l’ensemble du territoire.

Outre le potentiel de marché avec les villes et communes, constituer une équipe pour participer au concours, c’est l’opportunité d’accéder à une plateforme de dialogue pour les citoyens et les instances publiques, rencontrer des professionnels de différents secteurs, de potentiels partenaires , et aussi et une centaine de jeunes talents à recruter, sans oublier de renforcer les liens avec vos collaborateurs (team building) et d’accroître votre visibilité !

Inscrivez-vous ici sans attendre en stipulant votre situation ! N’hésitez pas à adresser vos messages de recherche à la communauté Citizens of Wallonia via nos réseaux sociaux Facebook et Twitter ainsi que la page de l’évènement et citizensofwallonia.be.

Pas encore convaincus ?  Lisez nos prochains articles, ça ne saurait tarder !

Partager