Du hackathon Citizens of Wallonia au Smart City Expo de Barcelone

Du hackathon Citizens of Wallonia au Smart City Expo de Barcelone

Du hackathon Citizens of Wallonia au Smart City Expo de Barcelone

Du 15 au 17 novembre derniers se tenait le Smart City Expo World Congress à Barcelone, le sommet mondial des connaissances et des solutions pour les villes intelligentes

Technobel (Centre de compétences et d’éducation TIC) y participait pour y présenter le projet Eliot –Internet of Things ainsi qu’une application concrète de l’IoT: Trash Speaking, application pour la gestion des déchets, projet lauréat du hackathon Citizens of Wallonia organisé par FuturoCité en mars 2016.

F.D. : Tout d’abord, un objectif de visibilité pour mettre en évidence notre projet Eliot au travers de Trash Speaking, solution qui a suscité beaucoup d’intérêt parmi les visiteurs et les autres exposants.

Nous nous sommes rendus à Barcelone également dans le but de trouver des partenariats en termes de relais, de communication et d’échanges de bonnes pratiques.  Cela semble saugrenu mais il faut parfois se rendre à l’étranger pour rencontrer des partenaires belges. Ce type d’événement a l’avantage de réunir tous les acteurs d’une thématique commune en un même endroit et cela facilite les rencontres et le réseautage. D’ailleurs, je tiens à remercier FuturoCité pour son accompagnement post-hackathon, notamment pour le réseau de contacts dont j’ai pu bénéficier et qui ne manquera pas de servir le projet dans le futur.

Technobel a multiplié les contacts belges et étrangers, certains étant encore prématurés puisque à ce stade la solution n’est pas encore industrialisée.

Le Smart City Expo World Congress est notre première expérience à l’international, pour découvrir, observer et s’inspirer aussi ce qui se passe à l’étranger.

F.D. : Ce qui m’a immédiatement frappé c’est que les problématiques Smart Cities sont les mêmes ailleurs qu’en Belgique, et les réponses aussi ! Les solutions proposées sur le salon couvraient essentiellement l’éclairage intelligent, le parking intelligent et la gestion des déchets intelligente.

Une des difficultés réside dans le fait que chacun développe isolément et qu’il manque une plateforme qui centralise tous les services à promouvoir pour une ville intelligente. A ce jour, la problématique de standardisation dans l’IoT reste toujours un défi majeur.

Ce qui m’interpelle également c’est le grand enjeu des SmartCities qu’est la sécurité ! La sécurité des objets connectés et des applications et ce, sans desservir l’utilisation par le citoyen. Il manque l’approche « Security by design », ç’est-à-dire appliquer la sécurité dès la conception de la solution. Et non pas ajouter la sécurité comme une énième fonctionnalité par la suite, en risquant de ralentir et d’alourdir l’application et son autonomie, avec pour conséquence une utilisation moins aisée pour le citoyen.

Certes la sécurité en IoT implique beaucoup de contraintes technologiques mais elle reste indispensable au futur des Smart Cities.

F.D. : Sur conseil des autochtones, j’ai testé une application de mobilité multimodale pour mes déplacements urbains. Cet outil m’a séduit par ses fonctionnalités et son utilisation très fluide. Par ailleurs, le Digital Signage (panneaux d’information digitaux) est largement utilisé, ce qui facilite encore les déplacements en ville et les informations qui en découlent.

Concernant le tri des déchets, j’étais agréablement surpris de l’éducation citoyenne en la matière. Toutes les poubelles (5 ou 6 selon tri) sont déjà connectées et les citoyens les utilisent au quotidien. J’étais bluffé par la propreté dans la ville. Je croise les doigts pour que nous parvenions à une telle efficacité en Wallonie.

Julie

Vous souhaitez être tenu informé des dernières actus ?